Signer la lettre

Levons-nous et reconnaissons le #PowerofWetlands

Les zones humides saines stockentdu carbone et de l’eau, réduisent les émissions de gaz a effet de serre, abritent 40 % de la biodiversité et sont source de vie.

Il est temps de reconnaître ce pouvoir.

Signez notre lettre ouverte pour montrer votre soutien au pouvoir des zones humides.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Ceci est une lettre ouverte rédigée par un groupe international de jeunes grandissant adressée aux dirigeants politiques et économiques ainsi qu’aux points focaux nationaux de l’Accord de Paris, demandant l’inclusion des zones humides dans la lutte contre le changement climatique. Nous invitons chacun à la soutenir en y apposant sa signature, à la partager largement et à la faire sienne.

Contexte

L’Accord de Paris de 2015 impose aux pays d’accroître leurs ambitions en matière de lutte contre le changement climatique et de limiter la température mondiale en dessous de 1,5°C. Ces ambitions sont décrites dans leurs contributions déterminées au niveau national (CDN), soumises ou mises à jour tous les cinq ans ou plus tôt. A l’heure actuelle, les engagements actuels des pays manquent gravement d’ambition, ce qui se traduit par une réduction dérisoire de 0,5 % des émissions et nous place sur la voie d’un réchauffement planétaire de 3 ou 4°C1. En tant que jeunes, nous subirons les conséquences de ce manque d’engagement au cours de notre vie – notre avenir est en jeu. Nous ne pouvons pas rester sans rien faire, laisser faire et manquer l’occasion pour une action significative.

Nous nous joignons aux appels lancés par des jeunes du monde entier dans le cadre du manifeste des jeunes #PourLaNature qui déclare une urgence planétaire et exige un changement transformateur. L’état désastreux des zones humides de la planète est une réflexion directe de cette urgence planétaire. Le niveau d’action requis doit être proportionnel. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la nécessité d’intégrer officiellement les zones humides dans les plans climatiques nationaux et les contributions déterminées au niveau national (CDN).

Les zones humides sont les espaces situés entre les écosystèmes aquatiques et terrestres, submergés de manière temporaire ou permanente dans l’eau. Elles sont les systèmes d’eau dans le paysage, captant, stockant et libérant lentement l’eau.

Elles constituent des habitats et des refuges pour jusqu’à 40 % de la biodiversité, y compris pour des espèces de flore et de faune vulnérables et menacées. Elles abritent de nombreux oiseaux, amphibiens, poissons et espèces végétales en leur fournissant des sites vitaux de reproduction, d’alimentation et de nidification. Elles forment également des corridors pour les espèces migratrices.

Les zones humides saines fournissent de nombreux avantages et services qui dépassent de loin ceux des écosystèmes terrestres. Les populations, y compris de nombreuses communautés autochtones, dépendent des zones humides pour leur alimentation et leur eau potable, leurs moyens de subsistance et leur protection contre des phénomènes météorologiques extrêmes. Les zones humides sont un élément clé du cycle de l’eau – elles maintiennent l’équilibre écologique, retiennent le carbone de l’atmosphère et réduient la pollution de l’eau et de l’air. Les zones humides florissantes servent des objectifs culturels, spirituels, économiques, sociaux et récréatifs. Les zones humides apportent confort, santé et sécurité, et sont des lieux d’inspiration pour toutes les générations.

Malgré cela, aujourd’hui, nous perdons les zones humides à un rythme trois fois plus rapide que les forêts2. Pourtant, elles ne reçoivent pas le même niveau d’attention.

Depuis 1700, nous avons perdu plus de 85% des zones humides dans le monde2. Les zones humides sont de plus en plus drainées, endiguées et développées, ce qui entraîne leur dégradation et leur disparition rapide. Cela réduit par conséquent la quantité d’eau douce disponible, rendant nos paysages, notre production alimentaire, nos communautés, nos économies et nos sociétés vulnérables et exposés aux catastrophes naturelles, économiques et sociales. Cette perte des zones humides affecte les plus pauvres et les plus vulnérables et contribue à une biodiversité mondiale en chute libre.

Les zones humides sont essentielles à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation à celui-ci, car elles affectent et sont affectées par le changement climatique. /strong>

Certaines zones humides, comme les tourbières, les mangroves, les marais arborescents en zone tempérée et les herbiers marins, sont des puits de carbone qui retiennent le carbone pendant des millénaires grâce à des processus biologiques complexes. Lorsque les zones humides sont drainées, converties ou modifiées, la matière organique, jusqu’alors immergée dans l’eau, est exposée à l’air et s’oxyde, libérant des gaz à effet de serre puissants comme le méthane, le dioxyde de carbone et l’oxyde nitreux. Dans certains cas, cette matière organique a été soigneusement préservée dans l’eau pendant des milliers d’années. Ces perturbations peuvent déclencher des boucles de rétroaction négatives et dangereuses qui accélèrent le réchauffement de la planète (3,4,5).

5 à 10 % des émissions mondiales proviennent à ellesme seules du drainage et de la conversion des tourbières6 – leur protection et leur restauration sont un impératif.

We must protect the remaining carbon megastores in wetlands across the world and restore those that have been drained and converted. Climate action through wetland conservation, wise use and Nous devons protéger les mégastores de carbone qui subsistent dans les zones humides du monde entier et restaurer celles qui ont été drainées et converties. L’action climatique par la conservation, l’utilisation rationnelle et la restauration des zones humides n’est pas seulement une solution pratique basée sur la nature, c’est un impératif pour chaque pays.

La conservation efficace des zones humides se traduit par des avantages transversaux pour les humains comme pour la nature et contribue à la réalisation des objectifs nationaux en matière des objectifs de développement durable (ODD), du cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020 et des contributions déterminées au niveau national (CDN).

Nous ne pouvons pas atteindre zéro émission nette ou le développement durable sans protéger et restaurer la santé de nos zones humides mondiales.

Nos demandes

En tant que solutions naturelles au changement climatique présentant des avantages considérables pour les personnes et la nature, les zones humides offrent à nos pays un moyen de réaliser des plans climatiques plus ambitieux.

Nous, les jeunes ambassadeurs, les organisations de jeunesse, les groupes communautaires et les citoyens concernés qui signent cette lettre, demandons l’arrêt de la dégradation et de la destruction des zones humides. Nous voulons que vous, nos dirigeants, fassiez de la conservation et de la restauration des zones humides une priorité nationale et mondiale pour le bien de votre peuple, de vos enfants et des générations futures.

Nous avons besoin d’un changement de paradigme dans les comportements, les valeurs et les actions pour limiter les températures à 1,5°C de réchauffement global. Cela nécessite des actions de la part des gouvernements, des entreprises et du public aux niveaux local, national et mondial. Aux dirigeants politiques et dirigeants commerciaux, ainsi qu’aux décideurs aux niveaux de différents ministères, secteurs et municipalités, nous demandons de faire preuve de leadership pour relever le niveau d’ambition à votre niveau.

Nous vous appelons à:

  • Reconnaître le pouvoir des zones humides et les intégrer dans les plans climatiques nationaux et les contributions déterminées au niveau national (CDN). La possibilité de prendre des mesures ambitieuses en faveur des zones humides est à portée de main. Un certain nombre de gouvernements ont montré ce qui est possible et ont commencé à intégrer la conservation, la restauration et l’utilisation rationnelle des zones humides dans leurs stratégies nationales. L’intégration des zones humides dans les CDN comporte de nombreuses facettes, depuis la création d’une base de connaissances par le biais d’inventaires des zones humides et l’inclusion des zones humides dans les inventaires de gaz à effet de serre jusqu’à la restauration des zones humides, l’identification et la protection des zones humides, le renforcement de leur gestion et de leur gouvernance. Réduire les facteurs de perte des zones humides – les politiques foncières et de l’eau dans des secteurs tels que l’agriculture – est un moyen essentiel et nécessaire d’inclure les zones humides dans les CDN.
  • Donner la priorité aux zones humides et au bien-être humain plutôt qu’aux projets et plans de développement à court terme. Procéder à une analyse complète des impacts des projets de développement et d’infrastructure, en tenant pleinement compte des conséquences à long terme en ce qui concerne la dégradation des sols, la disponibilité de l’eau, la sécurité alimentaire, la capture du carbone, la résilience des communautés et les flux d’émigrations.
  • Garantir une action climatique significative dans tous les secteurs qui suit le principe “les zones humides ET”, et non “les zones humides AU LIEU DE”. La réduction des émissions provenant d’autres secteurs doit se faire au même titre que la conservation et la restauration des zones humides. C’est un impératif à côté d’autres impératifs. Les zones humides doivent être prises en compte dans le cadre de l’aménagement du territoire, de la gestion de l’eau, de la planification économique et du développement afin d’éviter des résultats pervers provenant d’autres secteurs. Seule une approche intégrée permettra de protéger, de conserver, d’utiliser rationnellement et de restaurer les zones humides sur le terrain, et pas seulement sur le papier.
  • To Respecter, faire respecter et protéger les droits de l’homme et inclure les communautés dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets de conservation, de restauration et d’utilisation rationnelle des zones humides. Il s’agit d’une étape essentielle pour une mise en œuvre réussie des CDN qui peut avoir un impact positif à long terme. Nous devons écouter et inclure les besoins des communautés locales et des populations autochtones, qui risquent parfois leur vie, pour défendre les zones humides. La protection ou la restauration des zones humides est la plus efficace lorsqu’elle est réalisée en collaboration avec les communautés qui en dépendent.
  • Inciter les entreprises à adopter des pratiques respectueuses des zones humides qui ne font pas de profit sur la destruction et la dégradation des zones humides et exiger la transparence sur l’impact environnemental. En tant que consommateurs, nous avons la responsabilité d’exiger l’utilisation rationnelle des zones humides dans nos produits. Ce que nous achetons, ce que nous mangeons, ce que nous buvons compte. Nous exigeons la transition vers l’utilisation rationnelle des zones humides et des pratiques commerciales responsables en harmonie avec les zones humides. Nous avons besoin d’un meilleur accès à l’information et d’une plus grande responsabilité des entreprises et commerces.
  • Vous associer avec des initiatives de jeunes visant le même objectif – ensemble, nous pouvons avancer plus vite. En tant que scientifiques, militants communautaires, jeunes leaders et mobilisateurs, nous avons une expérience de terrain en matière de conservation et de restauration des zones humides, de recherche, de plaidoyer et de sensibilisation. Nous mettons nos connaissances et nos compétences à votre disposition dans vos efforts pour concevoir, mettre en œuvre et suivre les CDN des zones humides. Pour cela, nous accueillons la création de conditions et d’espaces qui encouragent les jeunes à participer par le biais de processus tels que les consultations nationales des jeunes et le Plan d’engagement des jeunes dans les CDN.

Entendez notre appel et agissez.

L’heure est venue de faire preuve de leadership audacieux.

Vos décisions peuvent restaurer et conserver le #PouvoirDesZonesHumides.

Signatures 627
But 1000

Montrez votre soutien aux marais électriques. Signez la lettre ouverte.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Dernières signatures

  • Bernadette Clementine Comfort IGWEBE, Nigeria
  • Holly-Anne Whyte, United Kingdom
  • Juliette Kool, Netherlands
  • Ciara Leonard, Spain
  • Carlos Burés, Spain
  • Anushri Tiwari, India
  • Elizabeth Charter, United Kingdom
  • Jyoti Mehta, India
  • Mercy Ikũri, Kenya
  • Natalie Garrett, United Kingdom
  • Pip Mason, United Kingdom
  • Ann Sieber, Germany
  • Jennifer Jun, Sweden
  • Mauricio Montenegro, Argentina
  • Melina Guerrero, Argentina
  • Alier Oka,
  • Denise Dufault, Canada
  • Caxton Kaua, Kenya
  • Lydia Cole, United Kingdom
  • Amado Jr Tolentino, Philippines
  • Ahmad Mahdavi, Iran, Islamic Republic Of
  • Sabrina Vandezande, Belgium
  • Gobinathan Manickam, Malaysia
  • Nicholas Bruneau, Portugal
  • Oliwer Schultz, Sweden
  • Maria Eriksson Svensson, Sweden
  • Axel Eriksson, Sweden
  • Ville-Pekka Timonen, Finland
  • Helmi Nieminen, Finland
  • Sonja Heiliger, Germany
  • Vilja Lehtinen, Finland
  • Oskar Wikström, Sweden
  • Anna Roininen, Finland
  • Elli Latva-Hakuni, Finland
  • Samuli Gröhn, Finland
  • Crista Berndtson, Finland
  • Emma Tammelin, Finland
  • Roberto Costantino, Italy
  • Kaisa-Maria Hyvärinen,
  • Félix Feider, United Kingdom
  • Juliette Ranki, Finland
  • Andrea Morales, El Salvador
  • Emma Sairanen, Finland
  • Jorge Bardales, Peru
  • James Rodell, United States
  • Liliam Morante, Peru
  • Julien Anseau, Singapore
  • Birgit Podembski, Germany
  • Trude Starholm, Norway
  • Patrick Monahan, United States
  • Tracie Jones, United States
  • Kannan J, India
  • Gergely Toth, Hungary
  • Irving Tan, Malaysia
  • Devashish Shukla, India
  • Hamish Clueard, New Zealand
  • Daniel Roberts, United Kingdom
  • Alvise Luchetta, Italy
  • Katy Ross, United Kingdom
  • Nayab Zareen, Pakistan
  • Shubham Kumar, India
  • Annelise Goldman, United States
  • Nicolas Veiguela, Argentina
  • Mercedes Cadoppi, Argentina
  • P KANAK Kumar, India
  • Guillermo Cavanagh, Argentina
  • Maryjane Plastino, United States
  • Hanif Hilmy, United Kingdom
  • Willam Stephens, United States
  • Emmah Mandishona, Zimbabwe
  • Ariel Woodworth, United States
  • Nabukalu Patience, Uganda
  • Mark Angliss, United Kingdom
  • Anicet Lossa Londjiringa, Congo, The Democratic Republic Of The
  • Anthony Kadoma, United Kingdom
  • Liudmila Karukina, Belarus
  • Erald Xeka, Albania
  • Terry Morley, Ireland
  • Neil Dsouza, India
  • Manash Chakraborty, India
  • Jill Howe, United States
  • Nikolai Petkov, Bulgaria
  • ALESSANDRO SACCOMANNO, Italy
  • Bryce Stewart, Canada
  • Aljo Antony, India
  • Silloo Marker, India
  • Pritha Basu, India
  • Aisshvarya C, Sweden
  • sanchirbayar Undrakh, Mongolia
  • Battogtokh Bayarmaa, Mongolia
  • Max Steinmetz, Luxembourg
  • Sophie Wilkinson, Canada
  • Pulakesh Das, India
  • Rajashree Naik, India
  • Jorge Safara, Portugal
  • Lakshmi R, India
  • Jennie Frednäs, Sweden
  • Lolita Leal, Philippines
  • Ólafur Einarsson, Iceland
  • Amy Masell, United States
  • Chenalin De Los Santos, Philippines
  • Sophia Bennani-Smires, Paraguay
  • Leira Peñafiel, Philippines
  • Chee Yoong Woo, Malaysia
  • Tamas Szekely, United Kingdom
  • Eleonora Minelli, Italy
  • Chetan Bhosale, India
  • Sara Ramirez Gomez, Netherlands
  • Keegan Donegan, United States
  • ROUF AHMAD, India
  • Nadeem Qadri, India
  • Kiatkamon Nilaponkun, Thailand
  • Aldo Risky Pratama, Indonesia
  • Indra Candanedo, Panama
  • Nadine Haasnoot, Netherlands
  • Julien Anseau, Singapore
  • Jord Earving Gadingan, Philippines
  • Jose Luis Lopez, Argentina
  • Rashmi Hazarika, India
  • mhm van meerten, Netherlands
  • SHANMUGA SUNDARA BHARATHI, India
  • Audrey Thomsen, United States
  • Prasath Selvaraj, India
  • Diana Umpierre, United States
  • Rita Diana, Indonesia
  • Hamish Stewart, Denmark
  • Zoe Rosenblum, United States
  • katie holten, Ireland
  • Sophie O'Callaghan, Ireland
  • Anthony Duxell Malle, Cameroon
  • Jari Grob, Netherlands
  • Jeff Sellers, United States
  • Suyono Suyono, Indonesia
  • Federica Nanni, Italy
  • Elva Escobar, Mexico
  • Faith Mahinda, Kenya
  • jan slechten, Belgium
  • Josefin Liljeqvist, Sweden
  • Marta Baumane, Denmark
  • Hannah Thorne, United Kingdom
  • Dorothy Wakeling, Zimbabwe
  • Apoorva Sodhi, India
  • Robb Kaler, United States
  • Marina Dimitriou, Greece
  • Nicola Contarini, Italy
  • Maya Machamer, United States
  • Anushri Tiwari, India
  • Maxizine Howell-Paul, Trinidad And Tobago
  • Manolo Sorbatelli, Italy
  • Utain Pummarin, Thailand
  • Ingrid Ponsy, France
  • Adam Kurz, Czech Republic
  • Ganesh Kshisagar, India
  • David Horak, Czech Republic
  • Carlo Bruni, Paraguay
  • Maria Majka, United Kingdom
  • Faidra Drakonaki,
  • Bindy Pease, United Kingdom
  • Saverio Solimani, Italy
  • MISGANA MILKIAS, Ethiopia
  • Khaled Aissa, Tunisia
  • Alison Giblin, New Zealand
  • Nigel Taylor, France
  • Erick Arrashy Rudianto, Indonesia
  • Francisco Rilla, Germany
  • Faith Donatus, Nigeria
  • Sharon Kili, Kenya
  • Deepak Sharma,
  • Peter Dalton, United States
  • Joseph Lopez, Canada
  • Cesar Gonzalez, Mexico
  • Fouzi Dahan, Libyan Arab Jamahiriya
  • Michaela Sadleder, Austria
  • Barbsra K.,
  • Julio Fernandes, Brazil
  • Tarang Sarin, India
  • Margit Wrobel, Austria
  • Verena Wrobel, Austria
  • Mohd Nurazmeel Mokhtar, Malaysia
  • Rachel Heath, Australia
  • Laith El-Moghrabi, Jordan
  • Leulseged Yirgu, Ethiopia
  • Surabhi Pandit, India
  • Ibrahim Ba, Senegal
  • Jean Rousselot, France
  • Ritika Verma, India
  • Kent Glade, United States
  • Que Pham, Viet Nam
  • Sharon lubembe, Kenya
  • Maria João Soares, Portugal
  • marieke van meerten, Netherlands
  • Anders Faaborg Poulsen, Denmark
  • Cian Donovan, Ireland
  • Alexandru-Ioan Crăciun, Belgium
  • Rosa Rodriguez, Spain
  • Shadtack Kipkorir, Kenya
  • Grace Reeves, United Kingdom
  • فوزي دهان, Libyan Arab Jamahiriya
  • Keziah Aura, Kenya
  • Everline Otieno, Kenya
  • Hilda Ingosi, Kenya
  • Nicholas Karani, Kenya
  • STEPHEN OPIYO, Kenya
  • Nancy Okademi, Kenya
  • MILCAH SIDERO, Kenya
  • Joyce Kenei, Kenya
  • Naomi Komol, Kenya
  • Kate Gorringe-Smith, Australia
  • Tapashi Boruah, India
  • Janice Parke, United States
  • Adam Ó Hare, United Kingdom
  • Youth4 Nature,
  • Carole Leray, France
  • chris Mulder, Lao Peoples Democratic Republic
  • RHODA TAYAG, Philippines
  • Bia Almeida, Spain
  • Linea Wangdahl, Sweden
  • Arunvenkatesh Sathiyaseelan, India
  • Jyotsna Mishra, Australia
  • Paula Correa, Argentina
  • Laura MacKenzie, Netherlands
  • Nancy Job, South Africa
  • Minoru Kashiwagi, Japan
  • paulien bremmer, Netherlands
  • Hans Meltofte, Denmark
  • Arthur Neher, Netherlands
  • Inge Harkes, Netherlands
  • Cristina Coccia, Spain
  • Pierre Brink, South Africa
  • Nerremy Otieno, Kenya
  • Mizan Rahman, United Kingdom
  • Dinesh kumar Ýadav, India
  • Amanda Rudder, United States
  • Ines Sanchez-Donoso, Spain
  • Angela Bekkers, Netherlands
  • KONE BAKARY, Mali
  • Daniele Riboli Hincapie, Colombia
  • Cosme López Calderón, Spain
  • Agnieszka Olszańska, Poland
  • Diogo Soares, Portugal
  • Javier Juste, Spain
  • José Luis Ruiz Rodríguez, Spain
  • Alberto García, Spain
  • Carlos Bautista, Poland
  • Carlos Rodriguez Lopez, Spain
  • Maciej Konopiński, Poland
  • Jordi Figuerola, Spain
  • Nuria Selva Fernandez, Poland
  • Juan José Negro Balmaseda, Spain
  • Niel de Jong, Netherlands
  • Jessica Micklem, Germany
  • Ioana Groza, Romania
  • Mário Volas, Portugal
  • Birgitta Meester, United Arab Emirates
  • Weronika Suchodolska, Poland
  • Candice Morgan, Canada
  • Olgar Natasha, Kenya
  • Santhosh Kumar, India
  • Sven Kramer, Netherlands
  • Srinithi Kaneshbabu, India
  • Jemimah sandra, Kenya
  • Jan van der Horst, Netherlands
  • PRANAV KUMAR, India
  • Vivian Dondo, Kenya
  • anna saltiel,
  • Sharon kinoti,
  • Odipo Osano, Kenya
  • Claire Taylor, Australia
  • Zac Pinard, United States
  • Kervelle Baird, Trinidad And Tobago
  • Elisabeth Rieger, United Kingdom
  • Rachel Boere, Canada
  • Bertin KALIMBIRO, Congo, The Democratic Republic Of The
  • Xiomara Acevedo, Colombia
  • caroline kuyper, Ireland
  • Christine Mutinda, Kenya
  • Itorobong Raphael Etuknwa, Nigeria
  • Isabel Ren, Peru
  • Sodiq Oguntade, Netherlands
  • Djibrila Youssoufa, Cameroon
  • Anthony Kadoma, Uganda
  • Reynier Tasico, Philippines
  • Kate Foster, United Kingdom
  • Patrick Ryan Bello, Philippines
  • Saima Hamid, India
  • Ahmed Pathan, Canada
  • Stefan Vukovic, Yugoslavia
  • Luke MacDonald, Canada
  • Maulidi Mwinyikai, Kenya
  • Dipendra Koirala, Nepal
  • Jackson Buzingo, Tanzania, United Republic Of
  • Ajit Kumar Singh, India
  • Ibrahim Abdullah, Syrian Arab Republic
  • Daniel Helmer, United States
  • Adriana Rojas, Costa Rica
  • Ashik Iqbal, Bangladesh
  • Pragun Deveshwar, India
  • Jin Tanaka, Japan
  • Ousmane KONATE, Mali
  • John Carl Alonsagay, Philippines
  • Krishna Kumar, India
  • Thierry Schaaf, Luxembourg
  • Edwin Koga, Kenya
  • Sarah Farheen Khan, Bangladesh
  • Ganesh Ambike, India
  • Birendra rai, India
  • Samuel Adunreke, Nigeria
  • David Cole, Sierra Leone
  • Atef Gerges, Egypt
  • H E Amb. Ibrahim Alpha Moigua, Sierra Leone
  • Amb. Dr. Haissam Bou-Said, Lebanon
  • Gelas Simiyu, Kenya
  • MELVINE OTIENO,
  • Vivian Otieno, Kenya
  • Siobhan Takala, Canada
  • María Guadalupe Carrillo Galván, Mexico
  • Alejandro Betancourth, Mexico
  • Katie Cunningham, United Kingdom
  • Aquinata Etyang, Kenya
  • Salam Rajesh, India
  • Anton Saerens, Belgium
  • Luana Ramalho Krauthäuser, Germany
  • Raül Glotzbach, Netherlands
  • Lotto Kuushomwa, Namibia
  • Elphas Obiero, Kenya
  • Christian Perennou, France
  • ISABOKE JOB, Kenya
  • Kathryn McFarland, United States
  • Cassandra Winkle, United States
  • Diana Bii, Kenya
  • Bett Kipyegon, Kenya
  • Laura Knops, Netherlands
  • Ritika verma, India
  • Elie Gaget, Austria
  • GABRIEL BAGUMA BALAGIZI, Congo, The Democratic Republic Of The
  • Talia Chorover, United States
  • Priyashani OSWATTE, France
  • Alfredo Ferreira, Portugal
  • Dave Watts, Australia
  • Philip Kruse, Germany
  • Laura Dami, France
  • Manisha Balani, India
  • Léa Made, France
  • juliette migairou, France
  • Cornelia Dumitru, Romania
  • Diana Milena Torres, Netherlands
  • Foong Ling Chen, Malaysia
  • Peter John Legson, Philippines
  • Emmilie Ibonia, Philippines
  • Pierre Defos du Rau, France
  • Jin Tanaka, Japan
  • Rosa Lopes, Portugal
  • Kitty Fehringer, Austria
  • Ilda Ferreira, Portugal
  • beth morafon, United Kingdom
  • Bruno Pinheiro, Portugal
  • Gina Salazar, Portugal
  • Sarah Bogas, Portugal
  • Eduarda Soares, Portugal
  • Jean Jalbert, France
  • Jose Nogueira, Portugal
  • José Rodrigues, Portugal
  • Renata Ramôa, Portugal
  • molly lu, Canada
  • Natascha Sander, Germany
  • Diogo Félix, Portugal
  • Ines Ferreira, Portugal
  • Carla Griot, Canada
  • Pierre Mallet, France
  • Alessio Satta, France
  • Esther Mollier, France
  • Fabien Verniest, France
  • Jean-Jacques Bravais, France
  • Florence Daubigney, France
  • Hugo Ferreira, Portugal
  • Fábio Faria, Portugal
  • Susana Pereira, Portugal
  • Marisa Gomes, Portugal
  • Bethany Copsey, Netherlands
  • Sarah Freitas, Brazil
  • Lucas Arruda, Brazil
  • Jūlija Bite, Latvia
  • Olukunle Olasupo,
  • Marta Monteiro, Portugal
  • Maria Helena Moreira, Portugal
  • Jayakrishnan S, India
  • Snigdha Sehgal, India
  • Suraj Pratap Singh, India
  • Nancy Job, South Africa
  • Rueben Thompson, Netherlands Antilles
  • Badam Batjargal, Mongolia
  • Justice Atiim, Ghana
  • Sandra Hodić, France
  • Marinus Otte, United States
  • Aisyah Ramadani, Indonesia
  • Dinakar Nair, India
  • Lydia Meester, Netherlands
  • Mohamud Hassan, Kenya
  • Gareth Wakeling, Netherlands
  • Denosse Carrion, Ecuador
  • LEONARDO MOROYOQUI ROJO, Mexico
  • Bas Tinhout, Netherlands
  • Gabriella Cevallos, France
  • Ana Lúcia Cardoso Pereira, Netherlands
  • Madeleine Greatorex, United Kingdom
  • Sruthi Mahadevan, United Kingdom
  • Leif John Fosse, Norway
  • Myadagbadam Dulamsurankhor, Mongolia
  • Joanna Harikiopoulo-Martin, France
  • Bayarsaikhan Purevjav, Mongolia
  • María Gabriella Dutari, Panama
  • Nyamzav Battulga, Mongolia
  • Narangerel Batamgalan, Mongolia
  • Otgonbayar Tsend, Mongolia
  • batbaatar purew ochir, Mongolia
  • Jesus Renau, Netherlands
  • Bayanmunkh Dashnyam, Mongolia
  • Fariha Iqbal, Bangladesh
  • Nyamba Batbayar, Mongolia
  • Ganchimeg Odonchimeg, Mongolia
  • Khosbayar Darkhanbaatar, Mongolia
  • Enhsaihan Erdenetsog, Mongolia
  • Altanzul Tsevlee, Mongolia
  • bilguun batkhuyag, Mongolia
  • Gantulga Gankhuyag, Mongolia
  • Narangarvuu Dashdondog, Mongolia
  • Kate Pizarro, Philippines
  • Ganbat Anar, Mongolia
  • Badamkhand Dashnyam, Mongolia
  • Altanhuyag Avirmed, Mongolia
  • Ochirbat Ankhbayar, Mongolia
  • Enhtullga Tumurbaatar,
  • Bataa Dandarmaa, Mongolia
  • Manik Gade, India
  • Nominerdene Battsooj, Mongolia
  • Vanchinnamjil Azjargal,
  • Belgutei Bold, Mongolia
  • Erdenetsolmon Ganbaatar, Mongolia
  • Sudip Gupta, India
  • Santosh Karkera, India
  • Rebecca Farnum, United Kingdom
  • adolf janka, Germany
  • Elisander Limlingan, Philippines
  • Lynn Parotti, Bahamas
  • Evi Luckers, Netherlands
  • Wouter Slob, Netherlands
  • Tonos Avent, United Kingdom
  • Tanvi Hussain, India
  • JONATHAN OLWENYI,
  • Vipan Verma, India
  • Joie Didier E. SOSSOUKPE, Benin
  • Louise Toledo, Philippines
  • Francesca Acance, Philippines
  • Joy Sayco, Philippines
  • Tomoko Ichikawa, Japan
  • Federico Pino, Italy
  • Claire Allely, United States
  • Josh Nightingale, Portugal
  • Regina Neto, Portugal
  • Norma Comin, Argentina
  • Dushyant Singh, India
  • Eka Mesiona, Philippines
  • Ruby Razonable, United States
  • Ariana Henares, Philippines
  • elmer turla, Philippines
  • Ariana Magini, Australia
  • Michelle Snels, Belgium
  • Shane Howard, Australia
  • Jeff Bogart Abroguena, Philippines
  • Bosco Chow, Australia
  • Rommel Patricio Arboleda Ruales, Ecuador
  • Çağla Kirmit, Netherlands
  • Sara Armas del Río, Spain
  • KRISHNAMURTHY Parasuraman, India
  • Paige Penales, Panama
  • Naomi Newell,
  • Angela Marie Cayanan, Philippines
  • Liana Lynn Cayabyab-Maniacup, Philippines
  • Joseph rajasekaran, India
  • Imad Atrash, Palestinian Territory, Occupied
  • Linnea Wängdahl, Sweden
  • Bokang Ntloko, Lesotho
  • Shangari Shangarisami, India
  • Jeffrey Jaymes Mesias, Philippines
  • Bharat Gupta, India
  • Joanna Rose Bangoy, Philippines
  • LENIEL Ariban, Philippines
  • Benny Guinto, Philippines
  • Adv Chandrakant Nikam, India
  • Maria Torres, Colombia
  • Apurva Mohan, Netherlands
  • Sunil Agarwal, India
  • Violeta Imperial, Philippines
  • Frederick Bouckaert, Australia
  • Heremerose Matutes, Philippines
  • jhoanne torres, Philippines
  • Fernando Iii Limpin, Philippines
  • FABIAN JARAMILLO, Ecuador
  • Sheila Cabral, Philippines
  • NINA Espino, Philippines
  • ranela agapito, Philippines
  • Carmencita CEVALLOS, Ecuador
  • Mog Mick, Australia
  • Dante Divino, Philippines
  • Santiago Lasso, Ecuador
  • Vignesh Chakkaravathi, India
  • Stasa Veroukis, Canada
  • Mariela Stolk, Panama
  • Ecaterina Butmalai, Germany
  • Jose Torres, Ecuador
  • Jacob Staines, United States
  • Swapnil Chaudhari, Nepal
  • Paul Rullmann, Netherlands
  • DEVI Orozco,
  • Oscar Tapia, Ecuador
  • Carla Moreno, Ecuador
  • Ana Davila, Ecuador
  • Irin Sultana, Bangladesh
  • Alejandra Hutsdo, Ecuador
  • Hari Prasath, India
  • Pradeep Chandrabose, India
  • Vandandorj Sumiya, Mongolia
  • Manohar U, India
  • Katrina Rivera, Philippines
  • Vigneshwaran Rajendran, India
  • Abeer Upadhyay, India
  • Francis Zapanta, Philippines
  • Sri Divya, India
  • Luis Guerra, Ecuador
  • Mark Christian Ilano, Philippines
  • SHEEN ROSE CABACABA, Philippines
  • Roy Magtuloy, Canada
  • Lorena Gallardo, Ecuador
  • Estefanny Rivera, Guatemala
  • Daniela Flor, Ecuador
  • Daan de Vries, Netherlands
  • Paola Madeline Pérez Sierra, Ecuador
  • Isabel Wallnöfer, Austria
  • Andre van Peppen, Netherlands
  • John Bryant Collier, Kazakstan
  • Maria E. Sanchez, Ecuador
  • Travis Whitney, United States
  • Erwin Torio, Philippines
  • Marie Antoinette Buen, Philippines
  • Red Guevarra, Canada
  • marjolein van den hoven, Netherlands
  • Agatha Leigh, Philippines
  • Genea Nichole Cortez, Philippines
  • Chon Balaga, Philippines
  • Janina Castro, Philippines
  • Lo-an Coenradi, Netherlands
  • Anastasiia Bushovska, Ukraine
  • Eunice Gulapa, Philippines
  • Aljun Tolentino, Philippines
  • Maria Gomez, Philippines
  • Eva Kleijn, Netherlands
  • Bayani Thaddeus Barcenas,
  • Juvilyn Salazar, Philippines
  • Leandro Faria,
  • Harold Co, Philippines
  • Tero Mustonen, Finland
  • EVA JAVIER, Philippines
  • Jayson Salenga, Philippines
  • Dhaval Pandya, India
  • Katherine Vinegas, Philippines
  • Marta Santafé, Spain
  • Jen Hou, Philippines
  • Danica Sarito II, Philippines
  • Michelle Casal,
  • Koreen Hidalgo, Philippines
  • Sylvie Janka, Germany
  • Michaela Buco, Philippines
  • Rain Rhymes Abanador, Philippines
  • Francisca Mejia, Philippines
  • Joshua Alob, Philippines
  • Lucy de Boer, Netherlands
  • Joshua Aldave, Philippines
  • Frank van Weert, Netherlands
  • Marte Lückers, Netherlands
  • Diego Salcedo, Philippines
  • Lyka Famorcan, Philippines
  • Danielle Madriaga, Philippines
  • Jannah Jezelle Yamit, Philippines
  • Kumar Deepak, India
  • Nicolette Petri, Netherlands
  • Rajeev Datt Pandey, India
  • Joosst van Dantzig, Netherlands
  • Jeroen Jurriens, Netherlands
  • Taej Mundkur, Netherlands
  • Claudia Boef, Netherlands
  • Ward Hagemeijer, Netherlands
  • Jane Madgwick, United Kingdom
  • Susanna Tol, Netherlands
  • Marianne de Rijk, Netherlands
  • Chris Baker, Netherlands
  • Joyce Kortlandt, Netherlands
  • Richard Holland, Netherlands
  • Pieter van Eijk, Netherlands
  • Maria Stolk, Netherlands
  • Michael Nelemans, Netherlands
  • Teresa Zuna, Netherlands
  • Dustin Lawrence, United Kingdom
  • Gab Mejia, Philippines
  • Andrea Conte, Italy
  • Femke Tonneijck, Netherlands
  • Hugo Ferreira, Portugal
  • Hugo Ferreira, Portugal
  • Frankie Turk, Netherlands
  • Maria Hendrick, United Kingdom
  • Christian Møller-Holst, Denmark
  • Felicity Spors, Germany
  • Leonard Agan, Kenya
  • Mialyn Cadiente, Philippines
  • Rizza Estadola, Philippines
  • BIDHYA SHARMA, Nepal
  • Tom Ten Thij, Netherlands
  • Estee Chaikin, Netherlands
  • Maeve Hall, United Kingdom
  • Mbaarak Abdalla, Kenya
  • Nikita Tiwari, India
  • Nic Fabian, Philippines
  • Elaine GEYER ALLELY, Kenya
  • Priyanka Sarkar, India
  • Elise ALLELY-FERME, United States
  • Elise ALLELY-FERME, United States
  • Gina Lovett, Netherlands
  • Indigo Janka, Netherlands
  • Sean Alexander, United Kingdom
  • Gordon Langley, United Kingdom

Les références

  1. Rowling, M. (2020) Climate pledges for 2030 put world far off 1.5C goal, U.N. warns. Thomson Reuters. Last accessed on 05 March 2021
  2. Ramsar Convention on Wetlands. (2018a). Global Wetland Outlook: State of the World’s Wetlands and their Services to People. Gland, Switzerland: Ramsar Convention Secretariat.
  3. Limpens, J., Berendse, F., Blodau, C., Canadell, J.G., Freeman, C., Holden, J., et al. (2008). Peatlands and the carbon cycle: from local processes to global implications — a synthesis. Biogeosciences, 5(5): 1475–1491. doi:10.5194/bg-5-1475-2008
  4. Moomaw, W.R., Chmura, G.L., Davies, G.T. et al. Wetlands In a Changing Climate: Science, Policy and Management. Wetlands 38, 183–205 (2018).
  5. Kendall, R. A., Harper, K. A., Burton, D. and Hamdan, K. (2021). The role of temperate treed swamps as a carbon sink in southwestern Nova Scotia. Canadian Journal for 51: 78–88 doi.org/10.1139/cjfr-2019-0311
  6. Anisha, N.F., Mauroner, A., Lovett, G., Neher, A., Servos, M., Minayeva, T., Schutten, H. & Minelli, L. 2020. Locking Carbon in Wetlands: Enhancing Climate Action by Including Wetlands in NDCs. Corvallis, Oregon and Wageningen, The Netherlands: Alliance for Global Water Adaptation and Wetlands International.

Autres ressources utilisées pour construire cette lettre

Cooper, H., Evers, S., Aplin, P. et al. (2020) Greenhouse gas emissions resulting from conversion of peat swamp forest to oil palm plantation. Nat Commun 11, 407.

Department of the Environment, Climate and Communications. (2021). Ireland will now report greenhouse gas emissions and removals from managed wetlands (and including bogs) as part of progress towards EU greenhouse gas targets. Government of Ireland. Last accessed on 05 March 2021

Herrara, C. (2021) Mexico Publishes Unambitious Updated NDC. Natural Resources Defense Council (NRDC). Last accessed on 05 March 2021

Horwitz, P., Finlayson, M. and Weinstein, P. (2012). Healthy wetlands, healthy people: a review of wetlands and human health interactions. Ramsar Technical Report No. 6. Secretariat of the Ramsar Convention on Wetlands, Gland, Switzerland, & The World Health Organization, Geneva, Switzerland.

NDC Partnership (2020). Burkina Faso, Grenada – Why Wetlands Can and Should Boost your NDC

Ramsar Convention on Wetlands. (2018b). Wetlands and the SDGs. Scaling up wetland conservation, wise use and restoration to achieve the Sustainable Development Goals. Gland, Switzerland: Ramsar Convention Secretariat

Timboe, I., Pharr and K., Matthews J. H. (2020) Watering the NDCs: National Climate Planning for 2020—How water-aware climate policies can strengthen climate change mitigation & adaptation goals. Corvallis, Oregon: Alliance for Global Water Adaptation (AGWA).

World Resource Institute. (2019) Enhancing NDCs: A Guide to Strengthening National Climate Plans by 2020. ISBN 978-1-56973-958-7

Tweet this! Share on Facebook! Share on Instagram! Share on Linkedin!

WETLANDS INTERNATIONAL EST LA SEULE ORGANISATION MONDIALE À BUT NON LUCRATIF DÉDIÉE À LA CONSERVATION ET À LA RESTAURATION DES ZONES HUMIDES.

NOTRE VISION

Un monde où les zones humides sont précieuses et entretenues pour leur beauté, la vie qu’elles entretiennent et les ressources qu’elles fournissent.

NOTRE MISSION

Inspirer et mobiliser la société pour sauvegarder et restaurer les zones humides pour les personnes Hommes et la nature.


#PowerofWetlands a été rendu possible grâce à la loterie nationale néerlandaise des codes postaux

www.wetlands.org